Exclusive access. Expert storytellers. Unforgettable experiences.

Alan Riding

Alan a été le chef du bureau parisien du New York Times, puis son correspondant culturel européen.

Alan a parcouru le monde en tant que correspondant, couvrant les Nations Unies à New York, les régimes militaires et les révolutions en Amérique latine, ainsi que l'effondrement du bloc soviétique. À la fin des années 1980, il a été nommé chef du bureau parisien du New York Times, puis correspondant culturel en Europe. Alan partage avec vous sa profonde passion et son amour pour les Jardins du Luxembourg, le Château de Versailles et bien d'autres joyaux tel que l'Opéra Garnier.

De notre section "Gazette" :

Alan, vous avez passé votre carrière de journaliste et d'auteur à raconter des histoires du monde entier, et maintenant vous êtes passé à l'écriture de pièces de théâtre. À votre avis, que signifie être un conteur d'histoires et quelles sont les responsabilités qui vous incombent dans ce rôle ?

Être un bon conteur d'histoires ou "storyteller" en anglais, c'est avant tout retenir l'attention de son public. Les invités s'attendent à être informés sur un lieu ou un sujet, mais ils ne pardonneront jamais un orateur ennuyeux ! La clé, donc, est de paraître à la fois autoritaire et divertissant. Par exemple, il ne sert à rien de dire aux gens ce qu'ils peuvent voir si vous ne pouvez pas révéler l'histoire cachée derrière. Et si cette histoire est en quelque sorte amusante, bizarre ou même choquante, ils s'en souviendront. Ce n'est pas si différent de l'écriture de pièces de théâtre : si quelqu'un au premier rang s'endort, vous avez échoué !

Qu'est-ce qui rend le Secret Journey du Château de Versailles si spécial par rapport à tous les autres circuits et visites du château ?

Très simplement, pendant notre Secret Journey, vous verrez des parties du château que la grande majorité de ses huit millions de visiteurs annuels ne voient jamais. Un agent de sécurité spécial ouvre des portes verrouillées et vous entrez dans le monde tranquille et exclusif des trois rois et reines de France qui ont fait du château leur demeure. Par exemple, lors de l'une de nos expériences vous visitez les quartiers privés de deux des plus célèbres maîtresses royales, Madame de Pompadour et Madame du Barry, et vous comprenez l'immense pouvoir que les femmes de Versailles ont exercé en coulisses.

Paris abrite un grand nombre des plus beaux jardins du monde, mais qu'est-ce qui vous attire particulièrement dans les jardins du Luxembourg ?

J'habite d'un côté des jardins et je travaille de l'autre, alors je traverse ce coin privilégié de Paris tous les jours. C'est là que je suis les changements de saisons, que j'observe les jardiniers préparer leurs créations florales, que j'observe les Parisiens en train de jouer et de se reposer. Il y a en fait trois jardins : une section française formelle, une version anglaise plus détendue et une zone de loisirs avec une aire de jeux, des courts de tennis, des promenades à poney et des jeux d'échecs. Et n'oubliez pas le kiosque à musique. En été, vous pouvez écouter des sérénades tout en dégustant un pique-nique.

Secret Journeys a récemment lancé un voyage qui emmène les visiteurs à travers toute la grandeur de l'étonnant Opéra Garnier. En tant que"storyteller" de cette nouvelle expérience, comment espérez-vous faire découvrir aux visiteurs un aspect de l'Opéra qu'ils n'ont probablement jamais vu auparavant ?

Le Palais Garnier est chargé d'histoire : il est le successeur de l'Académie royale de musique fondée par Louis XIV ; il a été commandé par Napoléon III et inauguré en 1875 après son renversement ; c'est même le bâtiment préféré d'Hitler, qu'il a visité à l'aube de la chute de la France en juin 1940. Le grand escalier du théâtre et l'élégante salle de spectacle sont ce que voient les opérateurs, mais il y a bien plus à découvrir : le Foyer de la Danse derrière la scène principale, des ateliers pour les costumes et les perruques, une bibliothèque grandiose, une salle de répétition de danse sous sa coupole et même un lac souterrain qui contrôle la nappe phréatique et aide à soutenir le bâtiment. Cependant, au cours de ce voyage, on ne peut pas s'assurer d'apercevoir le Fantôme de l'Opéra !

Tous les "storytellers"