Exclusive access. Expert storytellers. Unforgettable experiences.

Jean-Jacques Serres

Jean-Jacques est l'expert avec lequel vous voulez aller plonger dans les coulisses de l'Opéra de Paris.

Jean-Jacques Serres a été un étudiant dans de nombreux domaines. S'il a suivi des études de tourisme et de langues vivantes, il a aussi un amour particulier pour les arts sous toutes leurs formes. L'ensemble des compétences de Jean-Jacques et ses connaissances impeccables l'ont conduit à une carrière unique et passionnante en tant que sous-titreur pour l'Opéra de Paris, ainsi qu'en tant que conférencier de confiance pour ce haut lieu de l'art. La passion de Jean-Jacques et ses connaissances approfondies de la relation historique entre Paris et les arts sont à l'honneur lorsqu'il guide les invités à travers une série de nouveaux sites Secret Journeys à l'Opéra Garnier et au Musée Jacquemart-André.

Au fil des ans, vous avez développé une relation très spéciale avec l'Opéra Garnier qui vous permet d'être l'une des seules personnes autorisées à amener des invités dans les coulisses. Qu'est-ce qui, selon vous, ajoute une nouvelle dimension aux coulisses de l'Opéra Garnier ?

Au fil des années, j'ai remarqué que les gens veulent découvrir la face cachée des théâtres et des opéras ; le public veut découvrir comment un spectacle est préparé et combien de temps il est répété avant la première. J'ai fait des visites des coulisses de deux théâtres à Paris ainsi que de l'Opéra-Comique. Cependant, pour les raisons que je viens de mentionner, le Palais Garnier est la quintessence du théâtre lyrique qui incarne parfaitement l'aspect fantastique d'une visite des coulisses. Mais surtout, les visites des coulisses du Palais Garnier sont d'autant plus fascinantes que le monument lui-même est une figure mythique. Les murs de l'Opéra ont une vie et une vitalité qui leur sont propres, indépendamment de ce qui se passe sur la scène.

Vous réalisez souvent des travaux de sous-titrage pour des monuments et des points de repère à Paris. Comment avez-vous développé une passion pour la traduction et pourquoi pensez-vous que les compétences en traduction sont particulièrement importantes à Paris ?

Je réalise des travaux de sous-titrage pour des chaînes de télévision françaises comme Arte ou France Télévisions. Il s'agit généralement de films documentaires que je traduis de l'allemand ou de l'anglais vers le français. Je synchronise aussi souvent les sous-titres d'opéras diffusés sur les chaînes françaises. Depuis que j'ai commencé les cours d'anglais à l'école, vers l'âge de onze ans, j'ai compris que cette langue m'aiderait à communiquer avec d'autres personnes dans le monde entier et qu'elle me permettrait de découvrir d'autres cultures.

Vous dirigez le nouveau Parcours au Musée Jacquemart-André qui a été décrit par certains comme un "petit Louvre". Pourquoi pensez-vous que cette comparaison est vraie ou fausse ?

Depuis la première fois que j'ai visité le Musée Jacquemart-André, je le qualifie de "petit Louvre" pour deux raisons. Premièrement, les deux bâtiments n'étaient pas conçus à l'origine comme des musées ; le Louvre a été construit pour accueillir les rois de France et l'hôtel particulier du boulevard Haussmann qui abrite Jacquemart-André a été construit par Henri Parent pour Edouard André, un riche banquier qui commençait à collectionner des œuvres d'art. Ensuite, quand on visite les deux musées, on remarque tout de suite qu'il y a différents départements, bien sûr pas aussi bien définis à Jacquemart-André qu'au Louvre, mais on trouve quand même différentes sections pour l'art français, les peintres français, le mobilier, l'école hollandaise (âge d'or), les peintres anglais, les œuvres du Proche-Orient (dans le fumoir) et bien sûr l'étonnant étage italien avec les œuvres de la Renaissance.


Tous les "storytellers"

Expériences avec

Jean-Jacques Serres

Retour à toutes les expériences